Biarritz Saint-Jean-de-Luz Guéthary +33(0)5.59.26.82.60

Christie's International Real Estate

Maisons à vendre à Ciboure : une offre extrêmement faible pour des biens extraordinaires

Les maisons à vendre à Ciboure disponibles sur le marché immobilier se comptent généralement sur les doigts d’une main. La faible superficie de la ville et ses caractéristiques rendent ces biens rares, et parmi les plus prisés du marché. Et pour cause : ces villas de prestige combinent à elles seules tout ce dont un acheteur potentiel peut rêver. Un charme indéniable, un prestige quasiment inégalable, une vue parfois incomparable… Le tout dans une ville qui dispose d’énormément d’atouts.

Côte Ouest Immobilier, expert du marché de luxe sur le Pays Basque depuis 2011, vous apporte son savoir-faire et sa parfaite connaissance des biens cibouriens pour décupler vos chances de dénicher la villa de prestige tant désirée.

Maisons à vendre à Ciboure : à la recherche de la perle rare

Moins d’un tiers des produits immobiliers à Ciboure sont des villas. Ce constat suffit à démontrer la difficulté inhérente à la recherche d’un bien de ce type dans la commune. Mais cela prend encore plus d’ampleur dans le marché des maisons de luxe : très peu de biens existent, et ils font face à une demande de plus en plus importante, constituée d’acheteurs séduits par le cadre de vie qu’offre la petite commune basque.

A Ciboure, le terme de villa de prestige est généralement associé, dans l’inconscient collectif, à Bordagain. C’est en effet sur cette colline unique en son genre que l’on trouve sans doute les plus belles et les plus emblématiques demeures de la ville et du Pays Basque.

Ces maisons de luxe, grâce à leur situation géographique, offrent des points de vue auxquels de simples adjectifs peinent à rendre hommage : des panoramas tout simplement exceptionnels, sur la baie de Saint-Jean-de-Luz ou sur les montagnes basques, dont il est impossible d’être rassasié.

Ces vues de cartes postales ne sont pourtant pas le seul atout de ces villas. Elles offrent également des surfaces très importantes, des terrains appréciables, des piscines, terrasses, garages et autres dépendances. Un luxe qui transparait dans chacun des éléments de ces bâtisses, et que l’on retrouve logiquement au niveau de leurs prix, parmi les plus élevés de l’ensemble de la Côte Basque.

Dans le centre ville existent également des maisons dignes d’intérêt. Elles proposent généralement des superficies moins extravagantes qu’à Bordagain mais néanmoins très appréciables. Ce sont des maisons authentiques, avec ou sans terrain (difficile dans la cœur de Ciboure de trouver des dimensions largement supérieures à 1000m2) et parfois avec des vues magnifiques sur l’océan ou les montagnes.

Ciboure, des atouts de plus en plus prisés


Si les biens de luxe sont aujourd’hui dans le viseur d’un nombre croissant de particuliers, c’est, au-delà de leurs propres qualités, parce que la ville qui les abrite offre une qualité de vie très appréciable.

Un cadre idéal et authentique

Idéalement située, voisine de Saint-Jean-de-Luz et proche de la frontière espagnole, Ciboure bénéficie du doux climat propre à la Côte Basque.
Son architecture authentique, son mode vie calme et paisible ainsi que ses vues spectaculaires ont grandement contribué à accroître sa renommée.

Ciboure, ce sont également des plages, parmi les plus renommées de la région. Ainsi, celle du port présente l’avantage d’être facilement accessible par les habitants du centre historique. Les plages de Socoa et du Fort, longues étendues de sable fin, proposent un paysage unique, avec une vue sur toute la baie de Saint-Jean-de-Luz. Autre avantage et non des moindres : grâce aux digues, ces plages sont protégées des colères de l’océan et permettent toute l’année une baignade en toute tranquillité.

La vie locale et culturelle de la cité ne connaît aucun répit, avec des manifestations typiques tout au long de l’année : fêtes, tournois de pelote, feux d’artifice, démonstrations de force basque, chants et danses… En février, les fêtes de la Bixintxo constituent un événement que ne manqueraient pour rien au monde les locaux.

Tous les dimanches matin se tient en centre ville le marché de Ciboure. Dans une ambiance formidable, il constitue de belles opportunités de se procurer des produits locaux. Non loin delà, le trinquet Ttiki est unique, car il s’agit du plus petit au monde. Il est ainsi idéal pour les enfants ou pour s’initier à la discipline.

Un patrimoine préservé

La volonté de la commune de ne pas rompre avec ses traditions basques se retrouve au travers de son patrimoine, parfaitement conservé.

Autrefois haut lieu de la pêche au thon ou à la sardine, le port faisait vivre les conserveries de la ville. Celles-ci ont disparu, mais subsiste une pêche de qualité, une criée et une vente directe depuis les bateaux revenus de l’océan.

L’Eglise Saint Vincent, proche du port, est un impressionnant édifice de 47 mètres de long, dont le clocher octogonal est absolument unique au Pays Basque. Son parvis, jonché de pierres tombales, est spectaculaire.

La maison Ravel tient son nom du fameux compositeur, né en 1875 dans la commune. C’est dans ce lieu chargé d’histoire qu’a résidé, durant le mariage de Louis XIV à Saint-Jean-de-Luz, le cardinal Mazarin. On retrouve aujourd’hui dans le bâtiment l’office du tourisme et l’Académie Internationale Maurice Ravel.

Le Fort de Socoa tient quant à lui une place importante dans l’histoire de la ville. Construit durant le règne de Louis XIII, il fut par la suite fortifié à la demande Vauban en 1686. Une jetée a été construite pour améliorer son accessibilité.

Le site des Récollets, enfin, regroupe une chapelle, un cloître et un couvent. Aujourd’hui restaurée, la chapelle est utilisée comme salle d’expositions.