Taxation des non-résidents : la fuite des investisseurs ?

  • Marché national – 9 Juillet 2012 – La Chaîne Immo

« La Loi de finances rectificative 2012 risque de faire des remous dans l’immobilier. Le projet de taxation des non-résidents qui ont des revenus fonciers en France où qui réalisent une plus-value lors de la vente d’un bien immobilier dans l’Hexagone, inquiète. »

La Loi de finances rectificative 2012 risque de faire des remous dans l’immobilier. Le projet de taxation des non-résidents qui ont des revenus fonciers en France où qui réalisent une plus-value lors de la vente d’un bien immobilier dans l’Hexagone, inquiète.

Les professionnels spécialisés dans les transactions de biens immobiliers aux étrangers craignent que cette nouvelle loi entraîne la fuite des investisseurs, notamment pour l‘immobilier de prestige.

Si le secteur des biens de luxe ne connaît pas encore la crise, il risque d’être touché par un recul de la demande dès la fin de l’année. Les propriétaires étrangers pourraient voir d’un mauvais œil le fait de voir leurs revenus immobiliers être soumis aux prélèvements sociaux (15,5%).

Cette nouvelle taxe alourdirait la fiscalité des non-résidents qui s’acquittent déjà d’un prélèvement forfaitaire libératoire de 19%. Cette mesure toucherait sans distinction les expatriés français qui ont conservé un logement en France, les riches investisseurs, ou encore les étrangers qui possèdent un petit pied-à-terre dans l’hexagone.

Source : http://www.lachaineimmo.tv/actualite-immobilier/taxation-des-non-residents-la-fuite-des-investisseurs-4264.html